Comment accéder aux métiers de l’esthétique ?

Conseiller en vente de produits de beauté, responsable d’institut de beauté, spa manager/praticien, maquilleur(euse), coiffeur(euse), prothésiste ongulaire, ésthéticien(enne)… Les métiers de l’esthétique sont très vastes. Pour pouvoir les exercer, il existe différentes sortes de formations et plusieurs niveaux. Certaines formations sont de courtes durées et d’autres sont plus longues. Aussi, certaines peuvent se faire à distance ou encore en alternance.

CAP Esthétique

Le CAP ou Certificat d’Aptitudes Professionnelles se prépare en CFA (Centre de Formation des Apprentis), dans une école d’esthétique ou encore dans un lycée professionnel. Il s’obtient après deux ans de formations. Il est accessible à toutes les personnes qui ont passé la classe de troisième et peut être suivi en alternance pour tous ceux qui doivent travailler simultanément. Le CAP esthétique permet d’acquérir les connaissances techniques et les compétences nécessaires en soins esthétiques (soins du visage, maquillage, épilation, bien-être…).

BP esthétique

Le BP ou Brevet Professionnel complète le CAP. Il s’octroie après le CAP, au sein des mêmes établissements, et se prépare pendant deux ans. Il permet d’approfondir les connaissances déjà acquises en CAP. Mais, le BP permet aussi surtout d’apprendre les notions supplémentaires en matière de gestion d’établissement et d’équipe pour promouvoir les produits, vendre, octroyer plus de soins, gérer les stocks, gérer la compatibilité d’un établissement… Le BP esthétique permet alors d’accéder à un poste qui requiert plus de responsabilités.

BTS esthétique

Il se prépare après le bac. La formation dure deux ans et permet d’acquérir des connaissances en matière de vente. En effet, elle prépare surtout aux métiers de la gestion commerciale d’un établissement d’esthétique, de la promotion et de vente des services ou des produits esthétiques, etc. Bien sûr, elle permet aussi d’apprendre les métiers du soin avec les notions de base essentielles. Sinon, les BTS scientifiques permettent également de travailler dans l’esthétique via les métiers de recherches ou de fabrication de produits cosmétiques en laboratoire.
Il est à noter que ces formations ne sont pas les seules qui permettent d’exercer les métiers de l’esthétique puisqu’il y a encore le bachelor esthétique, la licence professionnelle, le master ainsi que les formations professionnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *